fbpx

Trousse à pharmacie en vacances : la check-list

Dans le chapitre « faire ses bagages », la trousse à pharmacie pour les vacances présente souvent une corvée. Vous devez penser à une multitude de petites choses et la tâche vous semble rébarbative et insurmontable, à quelques heures du départ. Mais pas du tout ! Vous saurez tout dans la suite de l’article.

La prévention

Contre le soleil

Quel que soit l’endroit où vous allez, optez pour une crème solaire à indice de protection élevée. Vous partez avec bébé ? Adoptez celle prévue pour les enfants : elle est dépourvue d’allergène.

Contre les moustiques

En matière de piqûre, il vaut mieux prévenir que guérir. Ayez toujours sous la main un produit répulsif. Il existe sous forme de spray ou en lingettes. En revanche, il est déconseillé de l’appliquer sur un nourrisson de moins 30 mois. Préférez un diffuseur électrique ou une moustiquaire.

Contre la déshydratation

Les sachets de solutions de réhydratation orale (SRO) vous rendront un fier service en cas de diarrhée ou de vomissement. Veillez à en avoir toujours dans votre trousse à pharmacie.

Les accessoires

Devant les valises pleines à craquer, vous êtes parfois tenté de délester votre trousse à pharmacie de quelques accessoires. Ne cédez pas à la pression ! Vous pourriez le regretter dès la première petite égratignure pendant les vacances. 

 

Il faut toujours une trousse à pharmacie dans sa valise, elle est indispensable au moindre petit bobo ! 

 

Voici les outils indispensables.

  • Ciseaux, thermomètre, épingles à nourrice, pince à épiler ;
  • Pansements, bandelettes de suture, pansements pour ampoules, bande de contention ;
  • Antiseptique local en unidose, sérum physiologique, crème antihistaminique, crème spéciale bleus et bosses, crème pour calmer les brûlures légères ; 
  • Pompe à venin, crochet anti-tiques ;
  • Couverture de survie.

Les remèdes

Lorsque la prévention ou les premiers soins ne suffisent plus, prévoyez des médicaments qui pourraient éviter les complications. En voici quelques-uns.

  • Antidiarrhéique, antihistaminique, antidouleur, antispasmodique, du paracétamol ou de l’aspirine pour faire baisser la fièvre ;
  • Antibiotique contre les infections urinaires, antibiotique à large spectre.

En résumé

En vacances, une trousse à pharmacie judicieusement composée peut sauver votre séjour. Même si une consultation chez un médecin est toujours conseillée en cas de troubles importants, avoir un SRO ou un médicament antispasmodique sous la main peut éviter que la situation s’aggrave.

 

Ema

Pas encore de commentaires

Répondre

Votre email ne sera pas publiée.

Blog La Santé

SUIVEZ LA-SANTÉ.ORG SUR FACEBOOK

La-sante.org n’est pas un site médical et ne donne pas de conseils médicaux. Le but de ce blog est d’aider ses lecteurs à mieux comprendre comment améliorer leur santé au quotidien. Ainsi, les contenus prodigués sur ce blog ne se substituent pas à un avis médical.