fbpx

Le chocolat est bon pour la santé : vrai ou faux

« J’ai tout mangé le chocolat. ». Vous souvenez-vous peut-être encore de ce refrain entêtant interprété par Sabine Paturel ? Comme on l’aime ce chocolat. En 2017, chaque Français en a consommé en moyenne 7,3 kg. Ces petits carrés riment souvent avec plaisir ou consolation. Mais qu’en est-il à propos de la santé ? Examinons quelques affirmations bien connues.

Protection contre les maladies cardiovasculaires et le cancer. Vrai

Le chocolat possède une capacité antioxydante 3 fois plus élevée que celle du thé vert.

  • Les flavonoïdes du cacao réduisent l’oxydation du mauvais cholestérol (LDL). Elles agissent contre la bronchite, l’arthrite ou encore les rhumatismes.
  • La catéchine et l’épicatéchine fluidifient le sang et empêchent les caillots de se former

 

Le chocolat possède une capacité antioxydante 3 fois plus élevée que celle du thé vert.


 

  • Les flavonoïdes du cacao réduisent l’oxydation du mauvais cholestérol (LDL). Elles agissent contre la bronchite, l’arthrite ou encore les rhumatismes.
  • La catéchine et l’épicatéchine fluidifient le sang et empêchent les caillots de se former

Ces antioxydants, lorsqu’ils sont associés au magnésium, font baisser la tension artérielle. Ils aident à lutter contre le stress oxydatif et jouent un rôle dans la protection contre le cancer.

 

Puissant aphrodisiaque. Vrai et faux

Le chocolat contient plusieurs substances avec un impact psychostimulant comme la caféine, la théobromine ou la phényléthylamine, ou encore la sérotonine.


  • La phényléthylamine est l’hormone du plaisir par excellence. Elle sécrète de la dopamine, hormone qui contribue à l’orgasme. Mais, pour ressentir un effet aphrodisiaque, vous devriez en manger des tonnes.
  • La caféine est bien connue pour garder vos facultés physiques et intellectuelles en parfait état de veille.


 

Toutes ces matières vous procurent un sentiment de bien-être bien réel, même s’il reste encore loin de l’extase.

 


  • Les flavonoïdes du cacao réduisent l’oxydation du mauvais cholestérol (LDL). Elles agissent contre la bronchite, l’arthrite ou encore les rhumatismes.
  • La catéchine et l’épicatéchine fluidifient le sang et empêchent les caillots de se former

Ces antioxydants, lorsqu’ils sont associés au magnésium, font baisser la tension artérielle. Ils aident à lutter contre le stress oxydatif et jouent un rôle dans la protection contre le cancer.


Puissant aphrodisiaque. Vrai et faux


Le chocolat contient plusieurs substances avec un impact psychostimulant comme la caféine, la théobromine ou la phényléthylamine, ou encore la sérotonine.

 

  • La phényléthylamine est l’hormone du plaisir par excellence. Elle sécrète de la dopamine, hormone qui contribue à l’orgasme. Mais, pour ressentir un effet aphrodisiaque, vous devriez en manger des tonnes.
  • La caféine est bien connue pour garder vos facultés physiques et intellectuelles en parfait état de veille.

Toutes ces matières vous procurent un sentiment de bien-être bien réel, même s’il reste encore loin de l’extase.


Source de constipation. Faux

Le chocolat favorise au contraire le transit intestinal.

1 — Il est riche en fibre. Vous en trouverez 15 g dans 100 g de chocolat noir à 72 %. Ce taux est meilleur que celui de la courgette ou du concombre. Selon K.A Elliot, 200 g de chocolat consommés seuls ne passent pas plus d’une heure dans l’estomac.


2 — Le chocolat accélère même le transit intestinal :

  • Le tanin provoque la contraction des muscles qui se situent sur la paroi de l’intestin.
  • Le gras qu’il contient produit un effet de glisse.


Pour conclure

Le chocolat contient une multitude de substances vertueuses, mais il est aussi calorique (540 kcal/100 g).

 

Consommez ce super aliment avec modération et vous bénéficierez de tous ses bienfaits.

Ema

Pas encore de commentaires

Répondre

Votre email ne sera pas publiée.

Blog La Santé

SUIVEZ LA-SANTÉ.ORG SUR FACEBOOK

La-sante.org n’est pas un site médical et ne donne pas de conseils médicaux. Le but de ce blog est d’aider ses lecteurs à mieux comprendre comment améliorer leur santé au quotidien. Ainsi, les contenus prodigués sur ce blog ne se substituent pas à un avis médical.