fbpx

Intolérance au lactose

Vous regardez le morceau de camembert dans la vitrine avec envie. Mais vous redoutez les douleurs abdominales qui vont implacablement surgir peu de temps après le plaisir de goûter.

Vous faites partie en effet des 20 % de personnes en France qui souffrent d’intolérance au lactose.

Dans la suite de cet article, vous trouverez des informations nécessaires pour comprendre d’où vient l’intolérance au lactose, et comment la combattre.

 

Qu’est-ce que l’intolérance au lactose

Le lactose est le sucre complexe du lait. Vous le trouvez dans la plupart des produits laitiers, à des quantités variables.

intolérance au lactose

Il entre aussi de façon inattendue, dans la composition de certains produits comme la charcuterie ou les médicaments.

Pour être digéré, il doit être décomposé en 2 autres sucres simples : glucose et Galactose. La lactase, un enzyme de l’intestin grêle se charge de cette dégradation.

On parle d’intolérance au lactose lorsque la production de la lactase est nulle ou insuffisante. Le lactose arrive alors dans le tube digestif sans avoir été digéré. Il provoque des troubles gastro-intestinaux, avec des symptômes comme la flatulence, les douleurs ou crampes abdominales, les ballonnements, la diarrhée, les maux de tête, etc.

Les deux causes de l’intolérance au lactose

L’intolérance primaire

Elle est irréversible. Pour des raisons génétiques, l’intestin arrête de produire de la lactase après le sevrage de l’enfant. Le taux d’intolérance primaire au lactose est élevé dans les pays d’Asie, d’Afrique et d’Amérique du Sud.

Dans les pays d’Europe, 40 % de la population, seulement, sont intolérants au lactose, contre 70 % au niveau mondial.

Ce résultat provient du fait que dans cette région, le lait a été introduit dans l’alimentation des adultes, il y a 10000 ans. L’intestin a par conséquent, continué à produire de la lactase, mais à des proportions moindres, après le sevrage.

L’intolérance secondaire

Elle est temporaire. Certaines maladies (cancers, allergies au gluten, etc.) abîment ou détruisent les muqueuses de l’intestin. Elles ne peuvent donc plus fabriquer de la lactase. Les choses rentreront dans l’ordre après la guérison et après reconstruction des muqueuses.

Quels sont les traitements ?

Éliminez ou réduisez de l’alimentation, les produits contenant le lactose.

    • Le lait.
    • Les produits où le lactose est ajouté comme additif : céréales, charcuterie, pain congelé, etc.
  • Certains médicaments.

Préférez, dans la mesure du possible, les aliments sans lactose.

Prenez des compléments alimentaires tels que du Lactolérance, qui contient de la lactase, juste avant le repas. L’enzyme arrivera dans l’intestin en même temps que la nourriture.

 

En résumé

L’intolérance au lactose est un trouble digestif lié à un déficit de lactase dans l’intestin. Elle peut être définitive ou temporaire selon son origine.

 

Il n’existe pas de traitement particulier pour l’intolérance au lactose, puisqu’il ne s’agit pas d’une maladie.

Pour éviter ses effets pénibles, surveillez votre alimentation et prenez des compléments alimentaires comme du Lactolérance, qui contient de la lactase.

 

Ema

Pas encore de commentaires

Répondre

Votre email ne sera pas publiée.

Blog La Santé

SUIVEZ LA-SANTÉ.ORG SUR FACEBOOK

La-sante.org n’est pas un site médical et ne donne pas de conseils médicaux. Le but de ce blog est d’aider ses lecteurs à mieux comprendre comment améliorer leur santé au quotidien. Ainsi, les contenus prodigués sur ce blog ne se substituent pas à un avis médical.