fbpx

Fake news en matière de santé : 5 astuces pour les éviter

Faites-vous partie des inquiets qui foncent sur Google à chaque symptôme inhabituel ?

« Douleur tempe gauche », « mal au ventre gastro », etc.

Vous tapez frénétiquement votre question et parcourez fiévreusement les titres des articles.

Anévrismes, céphalées, les 7 signes qui doivent vous inquiéter, etc.

Par où devriez-vous commencer ? 

Il est grand temps de reprendre vos esprits et de garder la tête froide.

Que sont les fake news ?

 

Ce sont de fausses informations divulguées de façon délibérée, dans le but de tromper les destinataires.

 

 

Mais quel est l’intérêt de lancer de tels renseignements dans la nature ?

Dans un but commercial

Vous avez dû entendre moult fois le slogan « un produit laitier à chaque repas », sous-entendu pour rester en bonne santé.

Il s’avère qu’il a été créé de toute pièce par l’industrie laitière pour écouler les stocks de lait.

Pire.

Des études ont démontré que sa consommation, loin de nous faire du bien, entraîne des conséquences assez néfastes sur notre santé (ostéoporose, obésité, etc.).

Dans le but de générer des revenus publicitaires

Certains sites n’hésitent pas à propager des discours alarmistes, larmoyants ou catastrophiques pour attirer des lecteurs.

 

L’objectif est de vous faire rester sur les articles et cliquer sur les publicités affichées.

Dans le but de promouvoir une carrière

Certains chercheurs n’hésitent pas à suivre à la lettre le fameux «publier ou mourir».

Par exemple le médecin Andrew Wakefield a déclaré qu’un lien existe entre l’autisme et le vaccin ROR (rougeole, oreillons, rubéole), sans aucune preuve scientifique.

Il devait se servir de ce mensonge comme point de départ pour créer et commercialiser un test de dépistage.

Les dangers des fake news en matière de santé

Selon l’Observatoire de l’Information Santé, les fausses informations qui concernent la santé sont les plus partagées sur Internet.

 

Les Fake News santé peuvent s’avérer dangereuses, car les malades risquent de se tromper dans leurs autodiagnostics.

 

  • Certains préfèrent croire les mauvaises nouvelles. Ils pourraient se morfondre, ou devenir obsessionnels par rapport à une affection qui n’en est peut-être pas.
  • D’autres ont tendance à suivre les bonnes nouvelles et passent à côté d’une pathologie grave.

Vous avez compris.

Il faut rester vigilant sur la source de l’information.

5 astuces pour repérer les fake news

Gardez l’esprit critique sur ce que vous lisez. Ne supposez pas que l’autre dit forcément la vérité, selon la sacro-sainte règle de vie en communauté.

 

Prenez du recul, surtout lorsque vous vous savez psychologiquement fragile.

 

Suivez les 5 astuces ci-dessous pour déjouer au maximum les pièges des fake news :

  • Certains discours sont hypnotiques. Les récits d’expériences personnelles parfois embellies, accompagnés de promesse d’un avenir plus rose, sont attirants. Veillez à ce qu’il y ait au moins une explication claire sur les protocoles scientifiques utilisés.
  • Évitez les sites qui mettent en avant les termes comme médecine ancestrale, médecine quantique, etc.
  • Lorsqu’une information vous intéresse, trouvez toujours d’autres sources pour la corroborer.
  • Favorisez les articles au format PDF (Portable Document Format). Il est souvent utilisé pour les documents officiels.
  • Consulter les sites de confiance.

Vous avez trouvé dans cet article des éléments indispensables pour comprendre le mécanisme des fausses informations.

 

Ema

Pas encore de commentaires

Répondre

Votre email ne sera pas publiée.

Blog La Santé

SUIVEZ LA-SANTÉ.ORG SUR FACEBOOK

La-sante.org n’est pas un site médical et ne donne pas de conseils médicaux. Le but de ce blog est d’aider ses lecteurs à mieux comprendre comment améliorer leur santé au quotidien. Ainsi, les contenus prodigués sur ce blog ne se substituent pas à un avis médical.