fbpx

Les extraits de Beljanski : un remède naturel pour traiter les cellules cancéreuses

Je suis un bloc de texte, cliquez sur le bouton \”éditer\” pour me modifier. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Les personnes souffrant de cancer souhaitent guérir de la façon la plus naturelle possible. L’approche de Mirko Beljanski est sans conteste le remède naturel le plus efficace pour traiter un cancéreux. Le professeur développe des extraits naturels permettant de soigner efficacement des cancers : pancréas, ovaire, sein, prostate, etc.

Le Pao Pereira et le Rauwolfia : des extraits de Beljanski utilisés pour traiter les cellules cancéreuses

Il est important de préciser que les extraits naturels de Mirko Beljanski peuvent agir seuls ou associés à un traitement conventionnel, pour éliminer les cellules cancéreuses. Dans le cas d’un cancer de l’ovaire et du pancréas, le Pao Pereira et le Rauwolfia Vomitoria sont très efficaces.

Agissant seul, le Pao peut supprimer la croissance tumorale de 79%. En l’associant avec un traitement de chimio, la tumeur est éradiquée à 97%. En conclusion, cet extrait dispose d’une activité anti-tumorale efficace. Ce qui lui permet de renforcer l’effet des chimiothérapies, étant donné qu’il possède un potentiel thérapeutique pour soigner un cancer de l’ovaire.

Concernant le Rauwolfia, il présente la même synergie d’action avec la chimio. D’après l’expérience menée par le professeur, cet extrait produit un effet sélectif sur les cellules cancéreuses du pancréas, in vitro et in vivo. Il est dépourvu de réserpine, ce qui permet de confirmer son innocuité sur les cellules saines. Sa combinaison avec de la Gemcitabine permet d’inhiber la progression tumorale.

Enfin, son action seule permet de bloquer les voies menant à la métastase cancéreuse. Selon les spécialistes, il est recommandé d’associer les deux plantes pour une efficacité optimale. 

 

Pendant la maladie, il faut suivre le traitement en permanence. En rémission, il est conseillé de réaliser 2 à 3 cures par an.

blouse chirurgien

 

Qu’en est-il des effets des fragments d’ARN ?

En ce qui concerne la méthode à base de fragments d’ARN, des essais cliniques ont été réalisés afin d’observer leur efficacité. Les patients traités sont ceux qui sont soumis à différentes chimiothérapies. Grâce aux ARN-fragments de Mirko Beljanski, ces personnes ont récupéré leur taux normal de plaquettes. Plus d’infos sur le blog : gagnerlaluttecontrelecancer.com. Ces personnes sont parvenues à supporter les protocoles thérapeutiques lourds. Les scientifiques ont testé notamment les fragments d’ARN d’Escherichia coli K12 et ceux à base de levure. Ils ont constaté que ces derniers réduisent le nombre de plaquettes, et sont toutefois inutiles.

Tandis que ceux de l’approche Beljanski induisent une remontée du nombre de plaquettes et globules blancs. Ce résultat est observable seulement quelques heures après la baisse générée par la chimio. Cela concerne principalement les malades cancéreux immunodéprimés de façon congénitale. À noter que cette méthode ne catalyse que les cellules saines, et elle rééquilibre la formule sanguine perturbée par les chimio. 

 

Associés au Gingko biloba à feuilles dorées, les fragments d’ARN offrent la possibilité de se prémunir des effets nocifs des radiations.

 

 

Ema

1 Comment

Répondre

Votre email ne sera pas publiée.

Blog La Santé

SUIVEZ LA-SANTÉ.ORG SUR FACEBOOK

La-sante.org n’est pas un site médical et ne donne pas de conseils médicaux. Le but de ce blog est d’aider ses lecteurs à mieux comprendre comment améliorer leur santé au quotidien. Ainsi, les contenus prodigués sur ce blog ne se substituent pas à un avis médical.