fbpx

Dry January, un super défi

Voilà, les fêtes sont passées.

Mais oui ! C’est la même chose tous les ans. Vous vous sentez certainement fatigué. Votre digestion reste difficile et vous avez du mal à retrouver votre entrain.

Vous mettez cela sur le compte des excès cumulés pendant les fêtes. Vous projetez de purifier votre organisme en adoptant une alimentation plus légère.

Vous avez bien raison.

Depuis 2013, à l’initiative des associations comme Alcohol Change UK ou Alcohol Concern, nos voisins britanniques lancent tous les ans le challenge « Dry January » ou « janvier sans alcool ».

 

Le Dry Junuary consiste, comme son nom indique, à abolir toute boisson alcoolisée pendant 31 jours.

dry january

Vous vous demandez à quoi cela pourrait-il servir. 

Suivre un régime frugal ne suffirait-il plus pour purifier l’organisme ? Que pourraient faire quelques verres de vin ou d’apéritif le week-end pour se détendre ?

Dans la suite de l’article, nous allons vous apporter des éléments de réponse pour mieux comprendre le phénomène.

Pourquoi faut-il participer au défi « Dry January »

Lorsque vous prenez un verre de champagne, l’alcool contenu dans la boisson traverse la paroi intestinale sans aucune transformation. Il arrive dans le sang à grande vitesse, c’est-à-dire entre 15 et 30 minutes si vous êtes à jeun.

Ensuite, il se répand dans tout votre corps et vise en particulier votre foie, votre cœur et votre cerveau. Ceux-ci étant les organes les plus irrigués. 

Votre foie doit alors faire un travail énorme pour transformer et éliminer 95 % de cet alcool. Le poumon, les reins et la peau contribuent à évacuer les 5 % restants.

À long terme, une consommation excessive d’alcool pourrait :

  • Altérer vos capacités de mémorisation et de concentration.
  • Provoquer des maladies cardiovasculaires et digestives.
  • Entraîner des troubles psychiques.

 

Les bienfaits du défi « Dry January »

L’université du Sussex a mené une étude sur 800 personnes ayant participé au challenge.

Les résultats publiés en début d’année semblent très encourageants :

  • 7/10 ont mieux dormi.
    Car, savez-vous que si l’alcool vous aide à vous endormir, votre sommeil est moins profond et vous risquez de vous réveiller en pleine nuit avec une insomnie en prime.
  • 3/5 ont perdu du poids.
    L’alcool contient beaucoup de sucre. Diminuer sa consommation fait logiquement maigrir.
  • 88 % ont reconnu avoir fait des économies.
    Consommer de l’alcool a un coût. En boire moins, revient à dépenser moins. C’est mathématique.
  • Vous regagnez en énergie.
    La digestion de l’alcool demande beaucoup d’effort au foie. En boire moins lui permet de se mettre au vert. De plus, la graisse qui s’y trouve pourrait diminuer de 15 %.
  • Votre peau est plus belle.
    L’alcool déshydrate. Il rend votre peau terne et favorise l’apparition des rides.
    En absorber moins lui permet de retrouver son élasticité et son éclat.

 

Faites-le avec des amis. Inventez des recettes de cocktails sans alcool, retrouvez le goût des smoothies maison, etc. 
L’épreuve vous paraîtra plus douce.

amitié

Ceux qui ont supprimé l’alcool pendant 31 jours continue à réduire leur consommation dans les mois qui suivent.

Même ceux qui n’ont pas tenu toute la durée du défi bénéficient de ses bienfaits.

Voilà, vous avez trouvé dans cet article : 


  • Les dégâts que peuvent entraîner une consommation d’alcool régulière.
  • Les améliorations spectaculaires de votre état général après un mois sans alcool.

Relèverez-vous le défi « Dry January » l’année prochaine ?

Ema

Pas encore de commentaires

Répondre

Votre email ne sera pas publiée.

Blog La Santé

SUIVEZ LA-SANTÉ.ORG SUR FACEBOOK

La-sante.org n’est pas un site médical et ne donne pas de conseils médicaux. Le but de ce blog est d’aider ses lecteurs à mieux comprendre comment améliorer leur santé au quotidien. Ainsi, les contenus prodigués sur ce blog ne se substituent pas à un avis médical.