fbpx

Comment se débarrasser des poux une fois pour toute

Le ciel vous est tombé sur la tête !

Vous êtes médusée en lisant le petit mot de la maîtresse : il y a un soupçon de poux chez votre enfant !

C’est impossible ! Pas votre enfant ! Pas chez vous où la propreté règne d’une main de fer.

Vous êtes un peu en colère (quel est l’enfant qui a pu passer ces sales bêtes à mon enfant !?), un peu honteuse (pourvu que les autres parents ne pensent pas que c’est Arthur qui a ramené les poux à l’école).

Le moment de stupéfaction passé, vous n’avez envie que d’une chose : trouver l’arme de destruction massive qui exterminera en trois cuillères à pot ces hôtes indésirables. Et qu’on n’en parle plus.

Quelques vérités sur les poux

Tout d’abord, dédramatisons quelque peu la situation :

  • Les poux existent depuis la nuit des temps. Il paraît qu’un pou a été retrouvé sur un cheveu vieux de 10 000 ans.

 

Chaque année, plus de 100 millions de personnes sont infestées par les poux. Les enfants entre 3 et 11 ans sont les plus touchés. poux

    • Les poux ne s’attrapent pas par manque d’hygiène (ouf !).
    • Ils ne sautent pas et ne volent pas non plus. Mais ils rampent vite ! La contamination se fait donc par contact direct ou indirect.
    • Ils ne vivent pas dans la maison (canapé, lits, etc.).
    • Et enfin, l’existence de « tête à poux » n’a jamais été démontrée.

Examinons de plus près ces bestiaux.

Mais qu’est-ce qu’un pou

Il s’agit d’un insecte long de 2 à 3 mm qui vit uniquement dans les cheveux humains.

Sa durée de vie est de 30 jours environ, assez de temps pour qu’une femelle ponde 400 œufs contenant chacun une larve de pou. Il s’agit des lentes. Elles se trouvent le plus souvent à la racine des cheveux. Leur temps d’incubation est de 9 à 10 jours.

Le pou se nourrit exclusivement de sang humain. Voyons ! Et ce sont ses morsures qui provoquent les démangeaisons, souvent derrière les oreilles ou dans la nuque.

Heureusement, le pou a une faiblesse : il a besoin d’une température entre 29 à 32° pour vivre. Inutile de dire que hors de nos cheveux, il meurt vite, entre 24 et 48 heures.

 

Les poux ne transmettent pas de maladie et ne sont pas dangereux.

poux solutions

 

Cependant cela serait bien de traiter l’infestation rapidement, car ils prélèvent quand même du sang et les morsures provoquent des démangeaisons désagréables.

Comment éliminer les poux ?

Tout d’abord, il est nécessaire de faire une mise au point :

    • Non, il est inutile de garder votre enfant en quarantaine.
    • Non il n’y a aucune raison pour que vous lui rasiez la tête, bien que ce soit une solution efficace, il faut l’avouer. Mais compte tenu du traumatisme que cela peut provoquer, il vaut mieux trouver d’autres solutions.
  • Non il n’y a pas lieu non plus de brûler toute la literie.

Ensuite, avant d’appliquer un quelconque remède, vous devez vous assurer que votre enfant abrite bien des poux sur la tête. Non, les soupçons de la maîtresse ne suffisent pas.

Comment puisqu’il est difficile de repérer un minuscule pou à l’œil nu ?

 

Voici une astuce infaillible : lavez les cheveux de votre enfant, appliquez-lui un baume démêlant puis passez le peigne à pou sur sa tignasse.

peigne poux

 

Un autre symptôme assez caractéristique : les démangeaisons qui provoquent un grattage immodéré.

Une fois l’envahisseur repéré avec certitude, vous avez deux types de remède à votre disposition :

Les insecticides anti poux

Vous trouverez en pharmacies deux principales familles de produit sous forme de lotion, shampoing, crème ou spray.

    • Le pyrèthre naturel ou synthétique
  • Le malathion plus efficace mais irritant pour le cuir chevelu.

Dans tous les cas, l’utilisation de ces remèdes ne sont pas anodine :

    • Suivez scrupuleusement les indications.
    • Recommencez les traitements 10 jours plus tard pour éliminer les poux provenant de lentes ayant échappé au premier traitement.

 

Veillez à traiter toute la famille, y compris les papas, pour éviter une éventuelle nouvelle contamination.

poux enfant

 

Les huiles de synthèse anti poux

Une nouvelle génération de produit plus naturel est née ces derniers temps.

Il s’agit d’huiles de synthèse sans insecticides qui enrobent et étouffent les poux. Elles sont non toxiques et peuvent être utilisées autant de fois que nécessaire.

La diméticone est la seule famille qui a fait ses preuves.

En résumé, les poux sont enquiquinants mais pas dangereux. Ils peuvent être éliminés de façon radicale à condition de respecter minutieusement toutes les étapes.

Persuadez vos enfants de respecter les règles suivantes, et les poux ne reviendront jamais :

    • De ne pas toucher leurs camarades par la tête.
    • De ne pas se prêter les bonnets, chapeaux, brosses ou écouteurs.

 

Ema

Pas encore de commentaires

Répondre

Votre email ne sera pas publiée.

Blog La Santé

SUIVEZ LA-SANTÉ.ORG SUR FACEBOOK

La-sante.org n’est pas un site médical et ne donne pas de conseils médicaux. Le but de ce blog est d’aider ses lecteurs à mieux comprendre comment améliorer leur santé au quotidien. Ainsi, les contenus prodigués sur ce blog ne se substituent pas à un avis médical.