fbpx

Comment bien entretenir son masque en tissu ?

D’après le Premier ministre, le port du masque est désormais recommandé pour tous. Depuis le 11 mai, il est même obligatoire pour tous les enseignants (qui ne pourront pas respecter la distanciation sociale), les collégiens, les chauffeurs de bus, taxis et VTC (qui ne disposent pas de vitre en plexiglas), les usagers des transports en commun et enfin, pour les clients dont les commerçants l’imposent dans leur magasin. 


Il y a donc de fortes chances pour que vous soyez amenés, si ce n’est pas déjà le cas, à porter un masque au quotidien. Dans ce contexte, et pour anticiper au mieux les nombreuses questions auxquelles vous allez être confrontés, je vous propose de voir dans cet article de quelle manière vous allez pouvoir vous procurer et entretenir vos masques en tissu. 

Zoom sur le masque barrière

D’après l’Association française de normalisation (Afnor), un masque barrière est un masque en tissu, destiné à toute personne saine ou asymptomatique. Il ne doit ni empêcher de réaliser les gestes barrière ni continuer de pratiquer la distanciation sociale.

Sachez qu’il est possible de réaliser ses propres masques en tissu à condition de respecter les normes Afnor et les modèles qu’ils fournissent sur leur site


Vous pouvez également vous rendre en pharmacie, chez le buraliste ou en grandes surfaces pour vous en procurer. Une plateforme en ligne, mettant en relation clients et fabricants (par département), a également été mise en place par l’Afnor sur leur site.

Quelle est la durée de vie de mon masque en tissu ?

Voilà une question importante. Je vais différencier ici, durée d’utilisation et durée de vie du masque. 

Selon l’Afnor, il faudrait changer votre masque en tissu environ toutes les quatre heures. Cela signifie par exemple, que si vous travaillez à l’extérieur, vous devez penser avant de partir au bureau, à prendre trois masques pour la journée. 


Quant à la durée de vie de votre masque, d’après le document Spec de l’Afnor, elle devrait être de minimum cinq lavages et séchages. Nettement plus si le masque a été conçu industriellement, dans ce cas, on envisage près de 30 lavages. Attention, il est toujours nécessaire de bien vérifier l’état de son masque avant chaque utilisation. 

Comment laver mon masque en tissu ?


Il est normal de se poser cette question, car si vous portez un masque, c’est que vous mettez tout en oeuvre pour ne pas être contaminé. Pour cette raison, il serait dommage de gâcher tous ces efforts en ne nettoyant pas votre masque de la bonne manière. Je vais vous détailler les principales possibilités pour laver votre masque dans le respect des règles sanitaires.

La machine à laver

Il s’agit d’après l’ANSM (agence nationale de sécurité du médicament) de l’unique méthode pour nettoyer son masque après chaque utilisation. Il faut impérativement faire une machine à 60 degrés dont le cycle dure au moins 30 minutes. Vous pouvez mettre votre lessive habituelle, mais n’ajoutez pas d’autres produits qui seraient inutiles, voire nocifs.

Vous vous demandez s’il est possible de mettre votre linge habituel en même temps que votre masque ? La réponse est oui. 

 

Vous pouvez laver ensemble votre linge et votre masque en tissu, à condition seulement que la température soit supérieure à 60 degrés et dure au moins 30 minutes.

entretenir son masque en tissu

 

Cela s’avère donc possible uniquement pour votre vêtements qui supporteront un lavage à 60 degrés comme vos draps par exemple. 


Enfin, il est possible de stocker ses masques usagés avec son linge sale en attendant de faire sa machine, à condition cette fois, de bien les isoler dans un sac plastique ou équivalent.

Le séchage du masque en tissu

Vous pouvez utiliser soit votre sèche-linge, soit le laisser sécher à l’air libre.

L’essentiel à retenir pour le séchage est de faire attention à ne pas endommager votre masque en tissu avec des températures trop fortes, notamment pour les élastiques.


Si vous n’avez pas de sèche-linge ou que vous optez pour le séchage à l’air libre, sachez que vous pouvez utiliser votre sèche-cheveux en complément. Attention cependant à bien maîtriser la température, afin de ne pas détériorer les caractéristiques filtrantes du tissu. 

Les fausses bonnes idées pour laver son masque


En voulant bien faire, il est possible de se tromper, voici une liste des choses à éviter pour ne pas abîmer votre masque. 

Faire bouillir son masque


L’idée est bonne, mais l’Afnor ne recommande pas de faire bouillir son masque en tissu pour le nettoyer, tout simplement, car le risque de l’endommager est trop important.

Passer son masque au micro-ondes


Nettoyer son masque en le passant au micro-ondes ne convient pas aux normes sanitaires. Plusieurs raisons à cela, tout d’abord, la cuisson au micro-ondes n’est pas uniforme, on peut donc facilement imaginer que le virus pourrait être tué à certains endroits et pas à d’autres. L’autre réticence concerne les composants de votre masque qui ne sont pas compatibles avec la cuisson au micro-ondes.

Utiliser son fer à repasser


Comme pour le sèche-cheveux, vous pouvez l’utiliser pour terminer le séchage de votre masque, mais veillez à ne pas faire fondre les parties qui ne sont pas en tissu comme les élastiques. L’Afnor précise que le passage du fer à repasser ne peut en aucun cas se substituer au lavage en machine qui est le seul recommandé. 

Mettre son masque au congélateur

Absolument pas. L’idée selon laquelle le froid extrême pourrait tuer le virus est fausse. Il s’agit même de l’inverse. Comme le rappellent les médecins, des virus ont survécu pendant des centaines de milliers d’années en étant gelés. Il s’agit d’ailleurs du mode de conservation utilisé pour conserver les virus dans les laboratoires !

J’espère vous avoir permis de répondre aux différentes questions que vous vous posez sur l’utilisation du masque en tissu et surtout, sur son bon usage via son lavage. Dans tous les cas, si vous avez le moindre doute, n’hésitez pas à consulter le site de l’Afnor

 

Ema

Pas encore de commentaires

Répondre

Votre email ne sera pas publiée.

Blog La Santé

SUIVEZ LA-SANTÉ.ORG SUR FACEBOOK

La-sante.org n’est pas un site médical et ne donne pas de conseils médicaux. Le but de ce blog est d’aider ses lecteurs à mieux comprendre comment améliorer leur santé au quotidien. Ainsi, les contenus prodigués sur ce blog ne se substituent pas à un avis médical.